Bibliographie

Commandant de sous-marins :

Du Terrible au Triomphant, la vie secrète des sous-marins (Livre de François Dupont)

300 mètres carrés, 111 hommes, 70 jours sous la mer : bienvenue à bord d’un SNLE, c’est-à-dire d’un sous-marin nucléaire lanceur d’engins, seigneur des océans. Monstres d’acier, cathédrales de silence, les sous-marins rôdent sous les flots, veillant sur nous et notre sécurité, et nous n’en savons rien. Pourtant bien des choses se passent au fond des eaux, et la vie à bord est tout sauf ennuyeuse. Elle obéit à des règles, une discipline stricte et sereine, des rituels, des loyautés et des amitiés qui ont le goût de l’aventure et sans lesquelles peut-être risquer leur vie aurait moins de sens pour ces hommes. Sous-marinier pendant plus de vingt ans, l’amiral François Dupont nous emmène à bord du bateau qu’on lui a confié, immergé avec les hommes dont il a la responsabilité, pour, le temps d’une traversée, partager avec nous la beauté de ce métier où s’incarnent à chaque instant le sens de l’engagement et la notion du devoir.


Livre Photos S.U.B

Ewan Lebourdais, photographe maritime publie le livre « S.U.B »,  Il s’agit d’une une compilation de ses plus beaux clichés de sous-marins français réalisés depuis 2012 : Des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), des sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) photographiés à Brest, Cherbourg et Toulon, sont présentés sous des angles inédits.


L’Encyclopédie des Sous-Marins Français

Réalisée au rythme d’un tome par an, une nouvelle Encyclopédie des sous-marins voit le jour. Œuvre majeure, de réalisation collective, elle traite de tous les aspects qui constituent ce monde, fait de machines, de procédures, de stratégies, d’armes, mais aussi et surtout de mer, de bateaux et d’équipages. En réalité, cette encyclopédie est leur livre, elle leur est dédiée. À travers elle, ils vous expliquent qui ils sont et ce que sont ces sous-marins qui vous intriguent tant…

Les auteurs de cette encyclopédie, tous marins, sous-mariniers et ingénieurs, font revivre cette aventure « de l’intérieur », donnant chaque fois que possible la parole aux acteurs de tous grades, embarqués sur des bateaux qui reprennent vie dans les aquarelles d’un peintre de la Marine.

L’Encyclopédie des Sous-Marins Français

tome 1 « Naissance d’une Arme Nouvelle »

Le premier tome « Naissance d’une arme nouvelle » court des origines aux lendemains de la Première Guerre. Les hommes inventent le sous-marin à partir d’un rêve ancestral, car les techniques commencent à le permettre. L’imagination, le talent, la témérité sont les ferments de cette extraordinaire bouffée de création et de créativité qui marque la fin du XIXe et le début du XXe siècle dans notre pays. Un nouveau venu dans les flottes de combat va prendre place. Il va faire ses preuves pendant la Première Guerre mondiale.


L’Encyclopédie des Sous-Marins Français

tome 2 « D’une Guerre à L’Autre »

Le deuxième tome, « D’une guerre à l’autre » commence dans les années 1920. Il montre l’affermissement des techniques, les leçons de la première guerre ; il décrit la vie des équipages, passe successivement en revue les programmes de construction à l’issue des conférences navales. Il raconte enfin la première partie de la guerre. Les séries des sous-marins sont détaillées, les 1500 tonnes comme le Casabianca, les mouilleurs de mines comme le Rubis, l’invraisemblable Surcouf et tous les autres. Une flotte sous-marine solide est née de ces années folles, assez homogène et bien entraînée.

Les exploits militaires des sous-marins déployés autour de la France et dans l’empire, furent d’abord brefs comme le fut la drôle de guerre. Après l’armistice, après Mers-el-Kébir, cela finit hélas par le suicide dramatique de presque tous ces bâtiments sacrifiés outre mer puis sabordés à Toulon, suicide qui aura suivi l’épreuve d’une profonde défaite. Pendant ces moments terribles saturés de nombreux combats fratricides, les faits d’armes des forces navales françaises libres vont heureusement apporter une première lueur d’optimisme. Cette lueur trouvera sa récompense et le tome 2 en porte le germe : il s’arrête là où le déclin s’arrête. Le 27 novembre 1942, cinq sous-marins s’échappent de Toulon en flammes, le combat va reprendre unanime aux côtés des Alliés. Pour conclure, figurent sans jugement quelques réflexions, en forme d’hommage à ceux qui ont traversé dans l’honneur et avec conviction, ces moments d’incertitude absolue.


L’Encyclopédie des Sous-Marins Français

tome 3 « L’apogée des classiques »

Le troisième tome « L’Apogée des classiques » qui va de 1943, l’année du début du reflux adverse, à 1972, départ en patrouille du Redoutable montre quel essor fantastique est accompli dans ces trente années : participation à la victoire, décolonisation et guerres correspondantes, mais aussi maîtrise de l’atome, propulsion nucléaire et arme atomique.

Pendant cette période, les sous-marins classiques Narval, Aréthuse et Daphné forment le cœur de la flotte sous-marine française, qui connaît là un des moments les plus hauts en couleur de son histoire.


L’Encyclopédie des Sous-Marins Français

tome 4 « La fin de la guerre froide »

Avec le tome 4 (La fin de la guerre froide), qui va 1972 à 1990, la Marine  est presque tout entière tournée vers la stratégie de dissuasion nucléaire du pays. Une part belle est faite aux SNLE (sous-marins lanceurs d’engins). Leurs équipages, ceux des moyens de surface, sous-marins et aériens veillant à la sûreté de leur environnement, ainsi que le personnel des arsenaux et des industries de défense, tous sont soumis à une forte pression pour que l’excellence soit permanente dans tous les domaines. Il en va de la crédibilité de la dissuasion


Tome V à paraître


L’Encyclopédie des Sous-Marins Français

tome 6 « La construction d’un Sous-Marin »

L’approche du tome 6 est différente. La Construction d’un sous-marin donne la parole à tous les acteurs de la construction. L’État, qui définit le besoin, passe la commande et assure la maîtrise d’ouvrage, les industriels, qui répondent, innovent et proposent des solutions originales dans tous les domaines : la coque, la propulsion, la manœuvrabilité, les systèmes d’armes, le missile stratégique, l’habitabilité et tout ce qui permet au sous-marin de se mouvoir et de combattre, renseigner, menacer et surtout dissuader.