Les Nucléaires

Les SNLE type Le Redoutable

Le Sous-marin Nucléaire Lanceur d’Engin Le Redoutable S611 est le 1er sous-marin de ce type. Lancé le 29 mars 1967, il a été admis au service actif le 1er décembre 1971.

A son admission au service actif, il est équipé de 16 missiles M1 (450 kt sur 2000 km) puis M2 à partir de 1974 puis de missiles M20 comportant chacun une tête nucléaire d’une mégatonne et d’une portée supérieure à 3000 km.

A la différence des 5 autres de la série, il n’a pas bénéficié de la refonte M4. Il a été retiré du service actif le 13 décembre 1991. En mai 2002 il est devenu un musée au cœur de la cité de la mer à Cherbourg.

Le SNLE Le Terrible S612 est le 2ème de la série, lancé le 12 décembre 1969, il a été admis au service actif le 1erjanvier 1973. Il a subit une refonte  de type M4 entre 1988 et 1990, qui a consisté principalement a la mise en place d’un nouveau système d’armes avec des missiles équipés chacun de 6 têtes nucléaires indépendantes d’une puissance de 150 kt d’une portée supérieure à 4 500 km. Il a été retiré du service actif le 1er juillet 1996.

Le SNLE Le Foudroyant S610 3ème de la série,  lancé le 4 décembre 1971, il a été admis au service actif le 6 juin 1974. Il a subi la refonte M4 de décembre 1990 à juin 1993. Il a été désarmé en avril 1998.

Le SNLE L’Indomptable S613 4ème de la série, lancé le 17 septembre 1974, il a été admis au service actif le 23 décembre 1976. Il a subi la refonte M4 de décembre 1987 à juin 1989. Il a été désarmé en avril 2005.

Le SNLE Le Tonnant S614 5ème de la série, lancé le 17 septembre 1977, il a été admis au service actif le 3 avril 1980. Il a subi la refonte M4 de février 198 à octobre 1987. Il a été désarmé en décembre 1999.

Le SNLE L’Inflexible S615 6ème de la série, lancé le 23 juin 1982, il a été admis au service actif le 1 avril 1985. Construit directement en version M4 Il a été désarmé en 2008.

Gallerie


Les SNA type Rubis

La classe Rubis est une classe de 6 Sous-marins Nucléaires d’Attaque. Ils sont les plus compacts des SNA du monde.

Redoutables chasseurs de sous-marins, les SNA sont indispensables à la sûreté et au soutien de le Force Océanique Stratégique comme à la protection d’une force aéronavale à la mer. Ils concourent également à la dissuasion conventionnelle.

Le SNA Rubis, admis au service actif le 23 février 1983 devrait être désarmé en ……

Les type Rubis seront remplacés à terme par les SNA du type Barracuda.

Rubis S601 en service 1983

Saphir S602 en service 1984. Désarmé en 2019

Casabianca S603 en service 1987

Emeraude S604 en service 1986

Amethyste S605 en service 1988

Perle S606 en service 1990

 

Gallerie

 


Les SNLE type Le Triomphant

Les Sous-marins Nucléaires Lanceurs d’Engin type Le Triomphant sont les SNLE Français de nouvelle génération, qui ont remplacé les SNLE de type Le Redoutable.

Au nombre de 4, il sont équipés de 16 missiles MSBS, qui à terme seront de version M51-2, d’une portée estimée à 9000 km avec une charge TNO (tête nucléaire océanique) dont l’ogive peut contenir plusieurs têtes nucléaires ayant chacune leur trajectoire.

Ils patrouillent successivement pour assurer la permanence à la mer de la dissuasion nucléaire.

Ils sont également équipés de 4 tubes lance-torpilles qui peuvent lancer des torpilles anti-navires et anti-sous-marines ou des missiles à changement de milieu.

La construction de ces SNLE a été faîte sur un plan horizontal contrairement aux sous-marins précédents, et le lancement s’est effectué pour la 1ère fois au moyen de 34 robots marcheurs.

 

Le SNLE Le Triomphant – S616 – lancé le 26 mars 1994 a été admis au service actif le 21 mars 1997.

Le SNLE Le Téméraire – S617 – lancé le 21 janvier 1998 a été admis au service actif le 23 décembre 1999.

Le SNLE Le Vigilant – S618 – lancé le 19 septembre 2003 a été admis au service actif le 26 novembre 2004.

Le SNLE Le Terrible – S619 – lancé le 21 mars 2008 a été admis au service actif le 30 septembre 2010.

Gallerie

 


Les SNA type Suffren

Les sous-marins nucléaires d’attaque du programme Barracuda, sont destinés à remplacer à terme les SNA du type Rubis.

Les missions dévolues à ces SNA seront :

  • accompagnement d’un groupe aéronaval
  • soutien de la force océanique stratégique
  • maîtrise de zone (lutte anti sous-marine et anti bâtiments de surface
  • frappe contre la terre et opérations spéciales

Les 6 SNA du programme Barracuda porteront les noms de Suffren, Dugay-Trouin, Touville, De Grasse, Casabianca et Rubis seront progressivement livrés de 2020 jusqu’en 2030.

Leur armement, mis en oeuvre depuis 4 tubes lance-torpilles, pourra comprendre jusqu’à 20 armes, avec des torpilles lourdes, des missiles anti-navires Exocet et des missiles de croisière. Ils seront également en mesure de mouiller des mines et d’intégrer une défense anti-aérienne contre des aéronefs de lutte anti-sous-marine.

 

« Auteur JLC »

« Profils SM de J. MARQUET »

Mise à jour :

Le SNA SUFFREN a été officiellement lancé le 12 juillet 2019 à Cherbourg, en présence du Président de la République.

Reportage « Mer et Marine » : https://www.meretmarine.com/fr/content/suffren-gros-plan-sur-le-nouveau-sna-francais